Montmartre à l'affiche - Léandre 2019

“Ohé ! Manants ! Dépendeurs d’andouilles… commerçants, flibustiers, politiciens, pharisiens ! ... Voici la nouvelle année rayonnante, pleine de promesses, chargée de richesses… Tachez de ne pas la rendre malheureuse !”


 

Aux origines du Vieux Montmartre – de Rosimond à Utrillo

Souscription pour acquérir cet ouvrage tant attendu écrit par Rodolphe Trouilleux – écrivain, historien de Paris, membre de notre société. Une coédition Le Vieux Montmartre/édition Bernard Giovanangeli. Cliquez-ici pour télécharger le bon de souscription au format PDF.

Réservez vite et faites le savoir autour de vous.


Musée de Montmartre

Exposition Artistes à Montmartre, lieux et ateliers mythiques
du 5 octobre 2018 au 20 janvier 2019

Le Musée de Montmartre propose à partir du 5 octobre Lieux et ateliers mythiques, deuxième volet de la thématique Artistes à Montmartre initiée en avril 2016.

L’exposition rassemble près de 150 œuvres –peintures, dessins, gravures– réalisées par les peintres qui ont fréquentés ou vécus, de la fin du 19e au début du 20e siècle, dans différents lieux de la Butte et qui par leur art ont contribué à les rendre célèbres.

Parmi eux : Kupka, Camoin, Steinlen, Bernard, Galanis, Renoir, Ibels, Vallotton, Bonnard, Toulouse-Lautrec, Willette, Delâtre, Valadon, Utrillo, Dufy, Modigliani, Gen Paul… ainsi que le célèbre et énigmatique Boronali !

Le parcours de l’exposition est rythmé par des photographies et autres documents d’archives apportant au visiteur, passant d’atelier en atelier, un témoignage complémentaire sur le village de l’époque.

Cette exposition – dont les œuvres proviennent des collections du Vieux Montmartre - Musée de Montmartre, de la collection espace Paul Bedu à Milly Laforêt ainsi que de la collection du Musée Utrillo-Valadon de Sannois et de collections privées – montre que rarement dans l’histoire une telle densité de talents s’est concentrée sur un périmètre aussi restreint que la butte Montmartre.

Après la Commune, à partir des années 1870, Montmartre se transforme et une nouvelle page de son histoire s’ouvre. Attirés par sa lumière, son charme champêtre, ses bas loyers et certainement par l’esprit de liberté qui y souffle, nombre de peintres, poètes, musiciens… s’y posent.

Naturalistes, impressionnistes, nabis, fauves, cubistes… tous au fil des années choisissent la Butte ; ils s’y installent dans des maisons entourées de petits jardins où prolifèrent les lilas et seringas – rue Lepic, rue Cortot, rue Caulaincourt –, très vite ils se regroupent, des ateliers-résidences se créent – La Cité des Fusains, le Bateau-Lavoir –, et le « marché aux modèles » prend place à Pigalle. A la recherche de nouveaux sujets populaires, les peintres investissent les cirques et les salles de spectacles commeL’Européen, Le Cirque Médrano Les cafés et cabarets se développent à l’image du Lapin Agile qui devient l’un des principaux lieux de distraction de la Butte où se pressent à la fois les ouvriers, les artistes, les prolétaires et les bourgeois que l’on retrouve chaque dimanche pour danser au Moulin de la Galette.

Présentée dans le Pavillon Demarne, l’exposition Artistes à Montmartre, lieux et ateliers mythiques se poursuit dans le Pavillon Bel-Air, qui présente à cette occasion un nouvel accrochage des collections permanentes du musée .

 

LA GUERRE DES CRAYONS

Histoire d’un fonds exceptionnel

La Société d’Histoire et d’Archéologie « Le Vieux Montmartre », depuis sa fondation en 1886, collabore étroitement avec les écoles élémentaires du 18ème arrondissement. Au printemps 1914, dès le début du conflit, elle prit l’initiative par l’intermédiaire de Monsieur Hutpin, secrétaire de la société savante et instituteur, de lancer un nouveau concours pour les enfants des écoles de la rue Lepic et de la rue Sainte-Isaure. Les jeunes élèves alors âgés de 6 à 13 ans vont ainsi produire plusieurs centaines de dessins et de rédactions entre 1914 et 1918.


La carte de sucre Olivier Perès 1917 (collection Le Vieux Montmartre)

Entrés dans les collections du « Vieux Montmartre » après guerre, 1 300 dessins et 150 rédactions constituent aujourd’hui une précieuse chronique de guerre, unique en son genre, tant par la quantité, la qualité et l'excellent état de conservation. Les écoliers y expriment leur vie quotidienne, leurs sentiments, leur vision pendant les quatre années de ce terrible conflit.


Charles Clerc 15 12 17 Femmes mobilisées (collection Le Vieux Montmartre)

100 ans plus tard, en 2018, nous rendons hommage à ces « Petits soldats de l’arrière » à travers cette collection de dessins à peine dévoilée qui sillonnent la France et l'étranger à travers de nombreuses expositons.


Un coin de Montmartre, Levasseur (collection Le Vieux Montmartre)


Lepic Michel(collection Le Vieux Montmartre)

Ces dessins ont reçu le Label "Centenaire 14/18" : http://centenaire.org/tresors-darchives

 

 
Vous souhaitez acquérir des cartes postales de ces dessins, 7 modèles sont disponibles adressez-nous votre demande par mail à : contact@levieuxmontmartre.com nous vous répondrons rapidement.

 

 

 

Pour télécharger (au format PDF) notre affiche carte de voeux en intégralité, cliquez sur le bouton ci-dessous !


 

Retrouvez « Le Vieux Montmartre »

- sur notre page Facebook : https://www.facebook.com/LeVieuxMontmartre

- sur Wikipédia

- sur le site Gallica de la BNF. Vous trouverez tous les Bulletins édités par la Société depuis 1886. Véritables instants de vie de la Société, ces recueils sont autant de témoignages de la vie socio-culturelle de la Butte Montmartre. Une visibilité à l’international pour tous publics. Achèvement du projet à échéance de 2017.
BNF Gallica : http://gallica.bnf.fr/html/und/societe-le-vieux-montmartre

 

  Société d’Histoire et d’Archéologie des IX° et XVIII° arrondissements de Paris « Le Vieux Montmartre »                                                             Mentions légales & Crédits